Plateforme de covoiturage Technopole Brest-Iroise


Accueil / Aide / Questions sur le covoiturage : fonctionnement et formalités

Le covoiturage, comment ça marche ?
Un conducteur propose sa voiture, et ses services, pour un trajet donné, avec la date et l'heure qu'il souhaite. Les frais sont aussi laissés à son appréciation.
La personne intéressée par le parcours entre en contact avec le conducteur. Si les deux personnes s’entendent sur les modalités du voyage, ils se retrouvent pour voyager ensemble.
Que ce soit pour des trajets réguliers ou ponctuels, sur une courte ou longue distance, dans le cadre de votre travail, pour aller à un événement (concert, sport…) ou même faire ses courses : tous les déplacements sont possibles !


A quoi dois-je penser avant de partir ?
Avant le départ, convenez entre covoitureurs des modalités du voyage, notamment :
- lieu et horaire de rendez-vous et de dépose précis,
- temps d’attente maximal des passagers,
- échange de coordonnées (pour prévenir d’un éventuel désistement ou d’un retard),
- partage des frais, modalités et délai de paiement,
- nombre de bagages par passagers et possibilité ou non de les stocker,
- validité des permis des conducteurs et de l’assurance de la voiture utilisée.


Quelles formalités dois-je effectuer auprès de mon assureur ?
- Si vous êtes passager : Chacun dispose d'une assurance responsabilité civile qui est obligatoire et qui couvre les tiers et donc l'ensemble des partenaires du covoiturage, en cas d'accident survenu du fait de sa responsabilité.

- Si vous êtes conducteur : Pour des raisons de sécurité, il est recommandé que le conducteur déclare le recours au covoiturage auprès de sa compagnie d'assurance afin que celle-ci lui communique les informations relatives aux conditions de mise en œuvre de ce covoiturage.
(retrouver toutes les précisions liées à l'assurance du covoiturage sur le site de la Fédération Française des Sociétés d’Assurances : www.ffsa.fr).

Mentions légales - Plan du site

Une solution de covoiturage Covivo spécialiste en écomobilité